La RT 2012,

ou réglementation thermique Grenelle de l'environnement 2012

Qu'est ce que c'est?

La RT 2012 a pour objectif de réduire la consommation énergétique des bâtiments en généralisant les constructions en bâtiment basse consommation (BBC, soit moins de 50 kWhep/m²/an). 

 

Une économie au niveau de la facture de chauffage, qui devrait passer de 900 € en moyenne par ménage et par an, à environ 250 € pour une maison basse consommation.



 

Pour qui?

La RT 2012 est applicable à tous les bâtiments à usage d'habitation (entre autres) dont le permis de construire est déposé à partir du 1er janvier 2013.

Comment?

  • Une bonne conception et isolation du bâtiment, associée à un choix de matériaux performants
  • Le traitement des ponts thermiques 
  • La bonne gestion de l’étanchéité à l’air 
  • L’obligation de mise en place de protections solaires pour les locaux de sommeil
  • Le recours aux énergies renouvelables ou à des systèmes très performants (eau chaude sanitaire thermodynamique par exemple)
  • Une surface minimale pour les baies vitrées (1/6 de la surface habitable).

 

Une première attestation de prise en compte de la réglementation thermique devra être jointe à la demande de permis de construire. Cette attestation repose sur une étude thermique prévisionnelle réalisée par un professionnel (calcul du Bbio).

Cette étape impose une réflexion sur la conception et sur le choix des matériaux et techniques de construction.



A l’achèvement des travaux, une seconde attestation doit être produite, certifiant que la construction respecte les contraintes imposées par la RT 2012.

Seul un professionnel agréé peut établir cette attestation (contrôleur technique habilité, diagnostiqueur DPE, architecte)

Bien plus détaillée que la première, elle vérifie les exigences de résultats de la RT 2012 (besoin bioclimatique, consommation d’énergie primaire, confort d’été), et la cohérence entre l’étude thermique qui a été conduite et le bâtiment construit (mise en oeuvre des isolants, choix d'énergies renouvelables...).

Un contrôle d'étanchéité à l'air devra également être réalisé en fin de travaux.

 

Et concrètement?